#Interview : Rencontre avec Marie-Lou Lesage (@les_ptites_meufs)

- #Interview, #NonClassés
Mode petite taille - ptites meufs - blog mode petite taille

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je vous retrouve pour un article inédit, une interview ! Je suis tombée sur le compte Instagram @les_ptites_meufs, il y a un moment maintenant. J’étais tellement fan de ses dessins et de son ton que je ne pouvais pas garder cette trouvaille pour moi, j’avais donc partagé son compte en story ! Marie-Lou et moi sommes entrées en contact assez rapidement via Instagram. 

Nous nous sommes rencontrées dans la vraie vie quelques mois plus tard à l’occasion d’ un événement puis pour cette interview autour d’un thé glacé. Je trouve que ses illustrations au-delà d’être parfaitement réussies, font partie d’une démarche plus grande et hyper intéressante. Elle traite de la petite taille, mais pas seulement. Au-delà de tout ça, c’est aussi l’acceptation de soi et la place de la femme qui sont abordées, toujours avec beaucoup de positivité. On adore !  

Alors qui est Marie-Lou, la p’tite meuf aux 27k sur Instagram ?

Interview

Qui es-tu Marie-Lou ? Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Marie-Lou Lesage, je vais avoir 23 ans. Je suis graphiste et illustratrice. Ça va faire un an que je me suis lancée dans l’illustration à fond. Je compte vraiment en faire mon métier.

Comment est née cette passion du dessin ?

Je dessine depuis toute petite. Je me créais des livres pour moi-même. J’écrivais mes histoires et je les illustrais comme des vrais livres. Je me rappelle avoir lu mon livre devant toute ma classe. C’était Lola a Peur des Contrôles et j’étais en CE1.

Puis c’est vrai qu’au lycée j’avais mis un peu ça de côté avec les études, etc. Jusqu’en terminale, le moment fatidique où tu dois choisir ton orientation et tout. Je m’étais dit bon bah tu vas aller en éco et puis en fait tu te remets en question et tu te dis que c’est pas ça que tu veux faire. Donc j’ai réfléchi et je me suis inscrite dans plusieurs prépa d’art, j’ai été prise à Sup de Pub, et voilà. Et c’est là que j’ai pu m’entrainer au dessin, m’améliorer, et obtenir de bonnes bases pour les lumières, les ombres, la couleur, etc. 

Tu dessines donc depuis très longtemps. Comment est venue l'idée de dessiner sur le thème des p'tites meufs ?

Je me disais l’année dernière que j’avais vraiment envie de faire un compte d’illustrations,  j’aimais vraiment ça, c’était un vrai kiffe de faire ça à la tablette, j’adorais. Et puis j’ai réfléchi sur quoi, sur ce qui me caractérise. Donc au début j’avais fait des petites illustrations un peu girly, dont une illustration sur Game of Thrones. Et puis après je me suis dit que le thème des petites femmes n’avait pas encore été trop abordé. Alors pourquoi pas me lancer dans ce thème là ?! Ensuite, c’était trop facile d’avoir des idées comme j’étais dedans.

Et alors après, j’ai cherché le nom. Au début c’était les « petites femmes », puis les « femmes petites » et finalement les p’tites meufs c’est tombé d’un coup. Les P’tites Meufs ça dit tout. 

C'est génial parce que je trouve que maintenant on peut carrément reconnaitre ta patte quand on la voit !

Le 25 septembre, ça fera un an que le compte est crée. Après c’est vrai qu’on voit l’évolution du dessin entre le début et aujourd’hui. Je commence à vraiment trouver la patte qui me plait. Avant je cherchais un peu le style que je voulais, on voit la différence et c’est marrant. Par exemple le dessin avec la robe longue c’était le premier et ça se voit parce que j’avais fait des yeux et un nez différents. Après ça reste quand même toujours dans l’esprit mignon. 

Quelles sont tes inspirations ?

Tout ce qui m’a entouré durant mon enfance m’a inspiré. J’adore tous les Disney, les Pixar, et compagnie. Et même encore maintenant j’en regarde tout le temps. Au delà de l’histoire et des chansons, maintenant je regarde le dessin et l’aspect artistique.

Après, il y a aussi toutes les B.D. Lou était ma préférée ! Mais il y avait aussi Cédric et les classiques comme Tintin, Lucky Luke, le Marsupilami etc.

Et puis je suis fan inconditionnelle de Margaux Motin (@margauxmotin) et de son mari Pacco (@paccodc). Ils sont tous les deux illustrateurs, et c’est marrant parce qu’ils ont un style qui se correspond un peu. Il y a aussi Sophie Lambda (@sophielambda) que j’aime beaucoup et puis Marie Crayon (@marie_crayon), qui est très inspirante dans son style. Globalement c’est ce genre de style qui m’inspire. J’ai appris beaucoup en regardant leurs dessins, surtout pour coloriser. Parce qu’au final c’était pas tant le dessin qui était difficile mais vraiment apprendre à rendre le dessin vivant. D’ailleurs dans les B.D. tu as les illustrateurs et ceux qui mettent la couleur, c’est pas le même métier. 

Ton compte Instagram @les_ptites_meufs t-a-t'il ouvert des portes ? De quelle façon ?

Alors je vais t’expliquer. Là on est presque à 20.000 abonnés, c’est incroyable (rires) ! En un an, c’est un truc de fou ! Je ne sais pas comment c’est arrivé, mais j’ai vraiment eu de la chance d’avoir des articles sur ma page Instagram.

Il y en a eu plusieurs : un aujourd’hui, un autre hier, encore un autre la semaine dernière. Creapills a vraiment aidé au départ, et après il y a eu Europe 1. Alors là je suis tombée de ma chaise. J’ai reçu un mail qui me proposait de participer à l’émission d’Eva Rock, sur les nouveautés d’internet. J’étais vraiment surprise, et là je me suis dit que si la radio me contacte, c’est qu’il y a vraiment quelque chose derrière, et ça m’a donné confiance. 

Et finalement c’est aussi le fait que mes dessins plaisent aux gens, et que les particuliers me demandent des dessins de famille, des portraits. Et puis là, il va y avoir des projets avec des startups et des entreprises, donc ça commence vraiment à marcher. 

Oui, et puis tu as le retour des gens aussi...

Alors le retour des gens c’est incroyable. J’ai tellement de messages tous les jours de la part de femmes qui se reconnaissent dans les dessins, les plus complexées sont contentes de se reconnaitre, ça les fait rire, ça les fait relativiser, c’est génial ! Parce que je sais pas toi, mais moi ça fait très peu de temps que je ne suis plus complexée finalement. Parce que c’est vrai que quand j’étais à l’école,  je regardais les nanas plus grandes, et je me demandais si moi aussi je pouvais être petite, stylée, bien habillée.. Tu sais pas trop où te placer, tu fais plus jeune. C’est une période un peu bizarre. Et c’est là que tu commences à te poser les bonnes questions et à te dire que finalement c’est pas très grave. 

Comment choisis-tu les sujets que tu veux travailler/représenter dans tes illustrations ?

Alors pour commencer, il m’arrive de lister tout simplement. Mais de toute façon j’ai des idées tout le temps, ça fuse ! Et puis après je reçois plein de messages de personnes qui me donner leurs idées aussi et partagent leurs aventures. Je pioche à gauche et à droite et dans ce qui nous arrive au quotidien.

Quels sont tes projets et tes envies à court et moyen terme ?

Il y aura une B.D. c’est sûr. Après ce sera pas une B.D comme Tintin avec toute une histoire mais plutôt un recueil de toutes les illustrations et avec des courtes histoires. J’aimerais bien me poser et commencer à écrire des petites histoires. Ce serait vraiment mon rêve  et je pense que ça se fera. 

J’ai aussi plein d’autres choses qui me viennent en tête. Des objets aussi comme par exemple un agenda ! Puis ensuite mon rêve ce serait de faire des illustrations pour des bouquins, de travailler dans la communication aussi, que ce soit pour le digital ou même sur du print. 

Où t'habilles-tu en tant que p'tite meuf ?

Alors je vais chez Asos, Bershka ou encore Stradivarius pour les pulls par exemple, même si ça taille un peu grand. Pour les jeans, Topshop direct ! J’ai acheté mon jean Mum là-bas et il est très bien taillé. C’est 50€ le jean quand même et rien à dire sur la qualité ! Après il y a Zara mais ça taille grand je trouve et il se troue trop vite. J’ai hâte de m’acheter mon vrai premier Levi’s !

Quelle est ta vision du monde et de la mode ?

Alors je pense qu’il y a très très peu de boutiques qui pensent à nous. Moi en terme de taille ça va mais c’est la longueur qui me gêne ! Pour les jeans, les robes longues et les combi c’est compliqué ! C’est frustrant. Et Cristina Cordula elle dit tout le temps que nous les petites on peut pas porter des choses longues mais c’est complètement faux. Tant que c’est bien taillé et que c’est ajusté. Je crois qu’il n’y a pas forcément de limite en terme en morpho quand on est petite, c’est vrai qu’il y a des choses qui vont mieux que d’autres mais on peut porter du long sans problème. 

Ta pièce préférée du moment, celle dont tu ne peux pas te passer ?

Ma pièce du moment c’est la petite robe d’été ! Celle que je porte aujourd’hui je la trouve trop mignonne. Je vais avoir trop de mal à les remettre au placard. Et sinon moi c’est les plateformes, toujours les plateformes. Que ce soit en baskets ou en sandales. Là mon objectif ça va être de trouver des bottes d’hiver avec des petites plateformes sympas. 

As-tu un message à faire passer à toutes les p'tites meufs, et même aux autres d'ailleurs ?

Assumez-vous ! En ce moment il y a un mouvement du positive body sur Instagram et moi je suis à fond là-dedans. J’ai tellement de copines qui complexes sur plein de choses, et je trouve qu’on se prend la tête alors qu’il y a tellement de choses à vivre. Par exemple, moi je me prends la tête l’été parce que je suis très pâle, et ça me complexe quand je vois tous les gens bronzés. Mais c’est comme ça, alors j’essaie de me dire que je suis différente et que c’est pas grave. Et en fait les gens s’en fichent complètement (rires) ! 

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Que ça marche, que le compte Instagram grandisse toujours plus et qu’il y ait de nouveaux projets pro. Que la B.D. voit le jour aussi ! J’espère développer encore plus le concept avec les p’tites meufs, par des collabs aussi !  

Alors qui est Marie-Lou, la p’tite meuf aux 20.000 followers ? La réponse est assez simple. Marie-Lou c’est une petite nana hyper inspirante, simple, avec qui on peut parler de tout ! C’est aussi quelqu’un de très positif et on en a bien besoin.

Merci à toi pour ce petit moment bien appréciable et à très bientôt ! 😘

Quelques illustrations

Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Mode petite taille - p'tites meufs - blog mode petite taille
Article précédent
Article suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply